L’hypnose peut-elle imposer des actes ?

Cet état permet de faire des suggestions post hypnotique : pendant la séance, l’hypnotiste suggère au sujet de faire, au réveil, un acte inhabituel, par exemple faire en courant le tour du pâté d’immeuble en sortant de chez lui, ou acheter un exemplaire d’un journal que le sujet ne lit jamais. Le sujet exécute la suggestion, en inventant une raison apparemment rationnelle de faire cet acte. Toutefois, ce genre de suggestion ne marche que dans deux circonstances. La première est qu’elle soit conforme à l’intérêt ou à la volonté du sujet, comme de ne plus avoir envie de fumer si c’est ce que le sujet souhaite. La seconde est que l’acte suggéré soit de très faible importance. On peut faire acheter un journal, mais si l’on tente de faire acheter une voiture, la suggestion échouera.

L’hypnose, quelle que soit son intensité, ne permet pas de suggérer au sujet des actes qu’il jugerait immoraux. Erickson a fait de nombreuses expériences pour étudier cette question. Par exemple, il avait placé en hypnose profonde une femme qui fumait beaucoup, après avoir pris des dispositions pour qu’elle soit en état de manque. Il s’était également arrangé pour qu’une amie du sujet, fumeuse elle aussi, « oublie » son sac à côté de la fumeuse, et a suggéré à cette dernière de prendre une cigarette dans le sac de son amie, en lui disant que son amie lui aurait volontiers donné une cigarette, que la fumeuse aurait pu prendre une cigarette et restituer un paquet entier, et d’autres arguments de même sorte. Rien n’a pu persuader la fumeuse : elle répétait « qu’on n’ouvre pas le sac d’une amie en son absence ». Le plus surprenant est qu’au réveil, alors qu’elle ne se souvenait de rien, Erickson n’a eu aucun mal à la persuader d’ouvrir le sac de son amie et d’y prendre une cigarette.

Ceci est tout à fait général. Lorsqu’un acte est « immoral » dans l’évaluation du sujet, même si l’immoralité est très faible, ou lorsqu’il porterait préjudice au sujet, il est impossible d’obtenir qu’il soit fait sous hypnose, ou, au réveil par une suggestion post hypnotique.