Le problème qu’on ne peut pas dire

La gêne et l’ignorance

Il arrive que certaines personnes soient tellement gênées par ce qui les préoccupe qu’elles sont dans l’impossibilité de l’exprimer, et même de décrire les symptômes dont elles souffrent.
D’autres ressentent un malaise, éprouvent des angoisses, subissent des insomnies, et divers autres symptômes de cette sorte, sans pouvoir leur attribuer une cause

Le traitement hypnotique

Il est cependant possible de placer ces personnes en état d’hypnose, puis de demander à leur inconscient de prendre connaissance du problème, de rechercher les moyens et les ressources nécessaires pour le traiter, puis de mettre en œuvre ces moyens et ces ressources, en indiquant par signe la progression de la recherche des ressources, puis de leur mise en œuvre. C’est une procédure difficile à utiliser, mais assez souvent efficace. Dans ce cas, l’hypnothérapeute ignore le problème qu’il a contribué à résoudre, et le sujet ne le connaît pas toujours clairement.
Cette méthode est un exemple frappant de la puissance de l’hypnose, et de la possibilité de traiter des problèmes dont l’hypnothérapeute et parfois le patient ignorent la nature.